Vie rêvée de Frank Bélair (La)
  • Éditeur québécois

Montréal, 1942…
Marié avec Simone, son amour de jeunesse, Frank Bélair est depuis peu le papa d’un charmant petit garçon mais surtout, grâce à Alan Rourke, un malfrat qui l’a récompensé pour sa loyauté dans une vieille affaire, il est le propriétaire du Blue Dahlia, le cabaret à la mode à Montréal.
Chaque soir, entre deux floor shows, il boit du whisky, accueille les clients ou expulse ceux qui sont éméchés et, en bon maître des lieux, prend son pied à souhait avec Béatrice, sa préférée du moment. La vie rêvée, quoi ! Tant qu’il paie sa cut à monsieur Rourke…
Mais en ces années de guerre, le passé vous rattrape rapidement dans la métropole du vice et Frank comprend trop tard que les ficelles qui le lient à la famille Rourke tissent autour de lui une toile solide dont il doit à tout prix s’extirper…
La Vie rêvée de Frank Bélair : le vibrant hommage de Maxime Houde, le créateur de Stan Coveleski, aux films noirs des années 40 et 50.

Table des matières

Table des matières
Vie rêvée de Frank Bélair (La) 1
1942 : Le Dahlia bleu 11
Un double whisky, deux Black Horse et une dure journée 45
1933 : Le garçon d’épicerie 63
Le sourire de Clara 79
Un drôle de feeling 89
Le vol du Colibri 101
1944 : Une mort embarrassante 127
Deux aspirines et un café 147
Aigreurs d’estomac 171
1940 : Jour de sortie 179
Retour dans le Faubourg à m’lasse 185
Le café est servi 195
Les fesses de Simone et la gueule de Terry 207
Le genre d’offre qu’on serait fou de refuser 227
1946 : Une conversation intéressante 239
Nouveau décor 249
Remords et aveux 257
Business as usual 285
Les liens du sang 301
1947 : Le méchant repenti 309
1948 315
Mot de l'auteur 317